Le forum des étudiants en psychologie


 
AccueilPortailGalerieRechercherS'enregistrerConnexion
Navigation rapide

CAFE PSYCHO
- Coin des bavards
- Actualité Psycho
- Trucs & Astuces d'étudiants
Image hébergée par servimg.com

ETUDIANTS DE METZ
- Tableau d'affichage
- Entraide cours
- L1, L2, L3
Image hébergée par servimg.com

- Entraide cours
- Cours
- Annales Exams
Image hébergée par servimg.com

LE FORUM
- Vos questions, idées
Derniers sujets
Meilleurs posteurs
Lara
Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Vote_lcapBonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Voting_barBonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Vote_rcap 
inconnu
Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Vote_lcapBonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Voting_barBonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Vote_rcap 
LEGER
Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Vote_lcapBonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Voting_barBonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Vote_rcap 
olivier93
Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Vote_lcapBonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Voting_barBonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Vote_rcap 
esoman
Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Vote_lcapBonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Voting_barBonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Vote_rcap 
NathalieB
Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Vote_lcapBonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Voting_barBonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Vote_rcap 
Aube
Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Vote_lcapBonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Voting_barBonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Vote_rcap 
Tokyo Girl
Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Vote_lcapBonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Voting_barBonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Vote_rcap 
Elissa
Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Vote_lcapBonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Voting_barBonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Vote_rcap 
Alaska
Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Vote_lcapBonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Voting_barBonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Vote_rcap 

Partagez
 

 Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait.

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
doloris
Nouveau Psychonaute
Nouveau Psychonaute
doloris

Masculin
Messages : 15
Age : 105
Lieu : Lorraine
Niveau d'études : Bac + 2


Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Empty
MessageSujet: Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait.   Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Icon_minitimeLun 23 Nov - 17:30

Bonjour, une succincte présentation car je ne suis pas certain d'être bienvenue parmi vous qui êtes étudiants. Je ne voudrais pas passer pour un troublions, ce n'est pas mon objectif.

Pour faire court je viens de passer de 35 années de refoulement, d'auto-analyse et d'introspection à un besoin d'extérioriser, de progresser, de vivre tout simplement au mieux. Je suis dépressif, et loupe 75 à 80 % de ma vie à cause d'un profond mal-être. Non ! Je ne consulte pas, je suis insatisfait de la manière archaïque avec laquelle les psychologues, psychiatres, psychanalystes traitent de mon mal avec leurs mots. Ma saleté de dépression. Je n'ai pas rencontré bcp de professionnels non plus je ne veux pas généraliser mais je n'ai pas la force de faire moultes essais. Pourtant je veux sortir du gouffre et respirer un peu, vivre avant ma fin. Suite incontournable de ma vie, ma mort.

Alors je me suis imaginé être un cas d'école, un sujet de thèse ou je ne sais quoi qui pourrait m'aider un peu voir plus, m'insuffler à nouveau la vie. Tous ça pourrait être clairement et méthodologiquement structuré. Si je n'ai pas ma place ici ce n'ai en rien grave. Il suffit de ma le dire avec respect.

Bien à vous,

Doloris Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. 989590

Pour un peu plus d'infos, si s'ose dire, consultez le blog que je viens juste de mettre en place. Tout ça est tout frais, pas du tout abouti mais très demandeur et volontaire.
Revenir en haut Aller en bas
inconnu
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR
inconnu

Masculin
Messages : 1477
Age : 32
Lieu : Angers, Pays de la Loire
Niveau d'études : Doctorat psychologie sociale Angers


Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Empty
MessageSujet: Re: Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait.   Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Icon_minitimeLun 23 Nov - 18:51

hmmm avant tout, je crois que tout le monde sera d'accord pour dire que tout le monde est bienvenue sur ce forum. jouer les sectaires seraient d'un gout douteux pour des psy ou futur psy... donc évidemment tu es le bienvenu !!

je vais sans doute rien t'apprendre en te disant que nous ne sommes qu'étudiant pour la plupart, donc nous substituer à un psychologue... c'est un peu compliquer.

d'autant que nous, on ne va pas parler/traiter ton mal-être différemment des psychologues/psychiatres/psychanalystes dont la manière te semble archaique. on est des futurs psy... donc notre approche est forcément semblable à celle d'un psy (ou presque)

ensuite, en deux ou trois mots... une thérapie analytique prend source dans des phénomènes tel le transfert ou le contre-transfert qui nécessitent une interaction directe avec un professionnel.
que veux-tu que l'on fasse, nous, derrière nos ordis ? qu'on te dise ton problème ? tu sembles l'avoir éclairci... puisque tu penses être dépressif...
que veux-tu de plus ? trouver l'origine du problème puisque tout se situe là... et bien pour ca, via internet, des écrans interposés, sans aucune idée de à qui l'on s'adresse, je pense que ca risque d'etre très compliquer...

tu sais, une thérapie analytique passe par un échange. tu ne peux pas arriver et te proposer comme cas clinique ou sujet d'étude ou je ne sais quoi. pour qu'une thérapie puisse fonctionner, il faut que les deux parties y gagnent quelque chose.

je parlais avec un gars une fois, qui n'allait pas bien. il allait chez un psychiatre (remboursé par la sécu) mais ne constatait aucun changement parce qu'il ne sentait pas le "feeling"... je lui ai conseillé d'aller chez un psychologue et là il m'a dit que c'était trop cher. donc la thématique de l'argent se cachait derrière... le mec était près à aller chez un psychiatre puisque ca ne lui coutait rien, mais pas chez un psychologue parce que cher.........

après sans parler d'argent, parfois, c'est trop couteux psychologiquement de se confronter a un professionnel, parce qu'on peut avoir l'impression que ca n'avance pas, on peut avoir peur de ce qu'il va nous apprendre sur nous-meme, on peut croire qu'on va nous prendre pour un fou si on va voir un psy... ca aussi ca donne une certaine idée qu'il y a un prix a payer ....

alors ma question doloris est la suivante : y a-t-il un prix à ton bien-être ? et si oui, comment l'évalues-tu ?

_________________
" c'est une habitude délétère d'étrangler ceux que l'on préfère... " [RoBERT]

" être psychologue [psychanalyste], c’est simplement ouvrir les yeux sur cette évidence qu’il n’y a rien de plus cafouilleux que la réalité humaine... " [LACAN]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Empty
MessageSujet: Re: Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait.   Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Icon_minitimeLun 23 Nov - 22:24

bonsoir,

tu es conme l'a dit Iconnu, bienvenue parmi nous, mais encore une fois comme le dis Inconnu, nous ne sommes que des étudiants, et les quelques psychologues ici présent ne peuvent prétendre à de la psychothérapie virtuelle et de "compotoir" ici, de plus je doute qu'être "sujet" d'école ou autre t'aide beaucoup.en l'occurence, nous pouvons répondre (je le pense, chers collègue reprennez moi si je dis des bétises), à certaines de tes questinos et peut êtr ete guider un petit peu vers un chemin qui te serais éventuellement et objectivement propice à ce fameu "bien être " ou dans ton cas "mieu être ".

au plaisir
Revenir en haut Aller en bas
doloris
Nouveau Psychonaute
Nouveau Psychonaute
doloris

Masculin
Messages : 15
Age : 105
Lieu : Lorraine
Niveau d'études : Bac + 2


Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Empty
MessageSujet: Re: Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait.   Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Icon_minitimeMar 24 Nov - 7:51

Bonjour et merci de vos réponses, je n'ai jamais mentionné le fait de souhaiter un échange virtuel. Je ne parle pas non plus d'argent (ni de tout ce qu'ont pu te ragonter les gars et les filles d'ailleurs Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. 635556 ). Et je pense que pour soutenir une thèse par exemple je peux être intéressant lol En toute modestie. Mais c'est pas vital. ;-)

Ce qui pourrait m'être utile en venant sur un forum d'étudiants c'est que, peut-être, vous êtes informés d'études et de méthodes innovantes, d'une approche un peu différentes, d'ouvrages où la dépression est traitées sérieusement et de manière approfondit. Je ne fais pas une focalisation sur le l'aspect archaïque des approches thérapeutiques et les méthodes en place aident beaucoup de monde. L'approche freudienne par exemple m'a ouvert les yeux sur pas mal de choses et m'a aidé à comprendre que la dépression était une vrai maladie j'en ai déduit qu'elle pouvait se soigner.

Peut-être connaissez-vous des centres, des hôpitaux, des spécialistes, des bonnes adresses, des ouvrages, des méthodes qui traitent de la dépression en long, en large et en travers. Jusqu'ici je n'ai rencontré aucun spécialiste du genre, quelqu'un qui a fait de la DEPRESSION son cheval de bataille. Si vous connaissais cette personne vous m'aiderez vraiment.

Parfois à la Fac on a vent de nouveaux ouvrage, nouvelles références, de noms de chercheurs. Qui sait ...

Bien à vous,

Doloris.
Revenir en haut Aller en bas
chayaboo
Psychonaute d'or
Psychonaute d'or
chayaboo

Féminin
Messages : 133
Age : 42
Lieu : Bordeaux
Niveau d'études : 5 sur l'échelle de richter

Emploi/Passions : Ingénieur informatique / à votre avis...
Humeur : Vagabonde

Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Empty
MessageSujet: Re: Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait.   Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Icon_minitimeMar 24 Nov - 9:00

Ma suggestion forte d’une expérience très prolifique sur le divan :

Investi toi corps et âme dans une analyse, ne t'arrête pas à des préjugés sur la frontière entre des toubibs «supposémment» gorgé et imbu de leur savoir et ton insondable mal-être. Ce sont des êtres humains désireux d’apporter une aide et qui se sont investi en ce sens.

Selon Freud: "La psychanalyse suit la technique qui consiste, autant que possible, à faire résoudre ses énigmes par le sujet analysé, lui même". (Introduction à la psychanalyse).

Laisse moi te dire qu’il ne disait pas que des conneries celui là.

Tu es le seul a savoir ce qui t’anime ou te désanime et le transfert est un moteur formidable pour dénouer petits à petits chacun des nœuds qui constitue ton histoire.

On aime et chéri souvent notre souffrance, elle nous rassure, et nous donne une spécificité.

Oui tu as une valeur et non elle ne réside pas dans ta dépression à laquelle tu as l’air de tenir tant et même d’en faire la gloire.
Revenir en haut Aller en bas
doloris
Nouveau Psychonaute
Nouveau Psychonaute
doloris

Masculin
Messages : 15
Age : 105
Lieu : Lorraine
Niveau d'études : Bac + 2


Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Empty
MessageSujet: Re: Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait.   Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Icon_minitimeMar 24 Nov - 9:34

Merci, tu as raison, ce mal-être fait parti de ma vie au point ou je crois que sans je ne serais plus moi, je cherche, je tâtonne et je n'ai aucun apriori ni préjugé, je suis insatisfait de ce qu'on m'a proposé jusque là, ce n'est pas une généralité, un simple constat personnel sur mon parcours, je n'ai peut-être pas rencontré la bonne personne. J'ai lu "introduction à la psychanalyse" de S.F. je devais avoir 18/20 ans et j'en tire encore de bonnes conclusions. Ta dernière phrase me pique un peu, dans le bon sens. Merci de ton message. Je ne glorifie pas la dépression, je mets juste un mot sur une maladie, il m'aura fallu 35 ans pour comprendre que je n'étais pas un mec éteint par nature ... Il est tant que je pose mes valises et que je pense à moi.
Revenir en haut Aller en bas
chayaboo
Psychonaute d'or
Psychonaute d'or
chayaboo

Féminin
Messages : 133
Age : 42
Lieu : Bordeaux
Niveau d'études : 5 sur l'échelle de richter

Emploi/Passions : Ingénieur informatique / à votre avis...
Humeur : Vagabonde

Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Empty
MessageSujet: Re: Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait.   Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Icon_minitimeMar 24 Nov - 10:25

J'ai l'air un peu rugueuse mais crois bien qu'ici la complaisance n'est pas de mise (avec Inconnu dans les parages, faut bien se tenir).

A la lecture rapide de ton blog je peux dire sans faille que tu es loin d'être éteint. Il est plutot lumineux. Bien que le fond soit sombre, c'est nuit noire même ....

Je lis aussi que tu as un petit gars....- et mon coeur de maman saigne, saigne, crois moi.

Et là, je vais tendre la corde comme une arbalète:

Tu DOIS à ton petit gars d'aller voire l'envers de ton histoire. Parcequ'un papa qui traine des casseroles ça fabrique des marmittes. On peut se construire là dessus mais quel temps perdu.

Prends l'annuaire, choisi un psy- quelquechose. Parait que le transfert se mets en oeuvre bien avant la rencontre. Regarde, déja ça mouline.

Le tout c'est de vouloir savoir quoi qu'il en coute. C'est une aventure quasi mystique.

Selon Lacan, l'analyse n'a pas à vocation de guérir, telle n’est pas la finalité d’une psychanalyse, on obtient la guérison « de surcroît ».

Jette un oeil ici: http://www.association-freudienne.be/documents/Lacurepsychanalytique_001.pdf

Allé on attend de tes nouvelles sur ton blog!
Revenir en haut Aller en bas
inconnu
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR
inconnu

Masculin
Messages : 1477
Age : 32
Lieu : Angers, Pays de la Loire
Niveau d'études : Doctorat psychologie sociale Angers


Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Empty
MessageSujet: Re: Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait.   Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Icon_minitimeMar 24 Nov - 13:11

bon alors je vais essayer de répondre comme je peux à tout ce qui m'a sauté aux yeux !

Citation :
Je ne parle pas non plus d'argent (ni de tout ce qu'ont pu te ragonter les gars et les filles d'ailleurs ). Et je pense que pour soutenir une thèse par exemple je peux être intéressant lol En toute modestie. Mais c'est pas vital.

donc je n'ai pas dis que toi tu parlais d'argent. d'autant que ne pas en parler ne veut pas dire que cette problématique n'existe pas ! et se référer à ce que d'autres personnes ont vécu, c'est s'inscrire dans une réalité commune, où tu peux reconnaitre que tu n'es pas le seul à passer par ce genre de phase.
quant au fait d'etre un "cas clinique", honnetement ca me scie un peu sur place. peut etre qu'effectivement tu es très intéressant.
à voir si c'est vraiment ta dépression qui "te rend" intéressant...

Citation :
vous êtes informés d'études et de méthodes innovantes, d'une approche un peu différentes, d'ouvrages où la dépression est traitées sérieusement et de manière approfondit.

alors là.... heu... franchement non mais non. on est à la fac, et on s'évertue à justement nous gorger de théories qui sont parfois dépassé, sur le seul principe que l'auteur est ultra-méga-reconnu. il ne faut pas croire qu'on nous enseigne les toutes dernieres théories ou méthodes sorties... bien au contraire ! sincèrement ! le système universitaire francais en terme de psychologie n'a rien de novateur. il s'appuie sur du vieux soit-disant solide, et a du mal à justement intégrer ce qui est encore incertain ou totalement moderne... ca c'est archaique !
en revanche, les psychologues ont un "devoir" de consacrer un temps de leur pratique à de la formation, congrès, conférence et autres, juste pour justement eux se mettre à la page ! ce qui les rend donc bien plus modernes que nous en théorie (encore faut il qu'ils adhèrent aux nouvelles théories et méthodes)

d'ailleurs, parler de "méthode" pour une dépression c'est un peu vague... y a pas de méthode à proprement parler. et personnellement, je ne connais personne qui soit "spécialisé" dans la dépression. je sais pas vraiment si quelqu'un en a fait son cheval de bataille.... à voir ce que les autres en disent....


Citation :
On aime et chéri souvent notre souffrance, elle nous rassure, et nous donne une spécificité.
Oui tu as une valeur et non elle ne réside pas dans ta dépression à laquelle tu as l’air de tenir tant et même d’en faire la gloire.

+1 ! c'est exactement ca Doloris. tu m'as l'air d'etre dépendant de ta souffrance, que tu intègres comme un mal qui te fais du bien. parce que tu trouves un certain bénéfice à ce mal là. et c'est bien ce que je disais quand je te disais : alors ma question doloris est la suivante : y a-t-il un prix à ton bien-être ? et si oui, comment l'évalues-tu ?
parce que finalement tu as carrément éluder cette question en ne retenant que l'aspect financier que j'évoquais... alors que je n'ai pas évoquer que ca !
penses-tu qu'il y ait du sens à cela ?


et puis un psy ca ne se trouve pas comme ca. parfois il faut en voir 4, 5 peut etre plus, pour tomber sur celui ou celle avec qui on sent que ca accroche. c'est peut etre tout simplement ca qui t'arrive si jusque là rien de ce qu'on t'a proposé ne te convient (d'autant que je ne suis pas certain que ce soit au psy de te proposer quelque chose mais plus à toi.... mais ca n'engage que moi)
et vu que tu as l'air d'y tenir à ce mal, c'est difficile d'accepter l'idée meme qu'un psy puisse t'aider à t'en débarasser... peut etre au fond que tu n'es pas encore pret (d'où ton refus des psy et ce qu'ils t'ont proposés)

en fait j'ai l'impression que ce que tu veux c'est comprendre tout ce qui t'arrive, que nous on te l'expliquer en te l'apportant sur un plateau, et qu'avec toutes ces données qui ne seront rien de plus que théoriques, toi tu essaies de te l'approprier pour voir en quoi ca colle ou pas avec ton histoire et ton vécu. et ainsi pouvoir en meme temps comprendre, et en meme temps garder cette souffrance que tu aimes !
mais la psycho ca ne marche pas comme ca. et l'analyse non plus.
vraiment comprendre ce qui t'arrive, c'est s'engager sur la voie de l'analyse SOI MEME. ce n'est pas lire et retranscrire des portions de vie en les accolant à des cas cliniques que tu pourrais lire par ci par la...

Citation :
J'ai l'air un peu rugueuse mais crois bien qu'ici la complaisance n'est pas de mise (avec Inconnu dans les parages, faut bien se tenir

mais heu :: arrete je vais passer pour le méchant.... alors que suis pas méchant du tout !


donc pour conclure parce qu'encore une fois j'en ai fais des tonnes... mais Doloris... aller chez un psy, faut que ca vienne de toi, pour toi, pour ton bien etre. le jour où tu seras vraiment pret, et où tu en auras plus que marre de ce mal etre, tu te décideras.
tu ne choisiras pas une option de surface qui te servira à te déculpabiliser et à croire que tu fais tout ce que tu peux pour aller mieux... parce que l'option "forum" ou "je me propose comme cas clinique", ce n'est que du faux semblant. ca ne veut rien dire et ca n'a aucun sens ! c'est pour toi te faire croire que tu fais tout ce que tu peux. mais faire tout ce qu'on peut, ce n'est pas se tourner vers des étudiants...
c'est prendre son courage à deux mains, faire la part des choses dans sa vie, et savoir ce que l'on veut vraiment, en mettant de coté son ego, et son narcissisme, et en acceptant d'aller se foutre à poil sur un divan quitte à en perdre une partie de soi (et quelle partie !!!)

et sinon doloris.... y a-t-il un prix à ton bien-être ? et si oui, comment l'évalues-tu ?
et d'ailleurs finalement c'est quoi ton bien-être ?

_________________
" c'est une habitude délétère d'étrangler ceux que l'on préfère... " [RoBERT]

" être psychologue [psychanalyste], c’est simplement ouvrir les yeux sur cette évidence qu’il n’y a rien de plus cafouilleux que la réalité humaine... " [LACAN]
Revenir en haut Aller en bas
chayaboo
Psychonaute d'or
Psychonaute d'or
chayaboo

Féminin
Messages : 133
Age : 42
Lieu : Bordeaux
Niveau d'études : 5 sur l'échelle de richter

Emploi/Passions : Ingénieur informatique / à votre avis...
Humeur : Vagabonde

Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Empty
MessageSujet: Re: Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait.   Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Icon_minitimeMar 24 Nov - 13:39

Tu vois, qu'est ce que je disais avec Inconnu, y a pas moyen d'en réchapper... Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. 255379

Boude pas, on sait que c'est pas de la méchanceté, loin de là d'ailleurs. C'est de l'intégrité. Même les coups de pieds au popotins font avancer. Parfois même c'est la seule chose qui fonctionne...

Ah mais dis donc, ou ai-je lu que le transfert se mettait en oeuvre avant même d'avoir décrocher le téléphone. Un peu comme l'idée que l'enfant existe bien avant sa conception.
D'après ce que j'en vois, les personnes qui change de psy souvent ne font que changer "de psy", et en reste là. Pour les autres, une première séance en amorce moultes. Ils avaient envie de savoir. Vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
inconnu
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR
inconnu

Masculin
Messages : 1477
Age : 32
Lieu : Angers, Pays de la Loire
Niveau d'études : Doctorat psychologie sociale Angers


Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Empty
MessageSujet: Re: Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait.   Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Icon_minitimeMar 24 Nov - 13:58

en fait je pense que l'idée que le transfert se mette en oeuvre avant même d'avoir décrocher le téléphone, c'est tout simplement l'idée de commencer, avant meme que de le connaitre, à transférer sur la représentation que l'on se fait du psy, tout ce qui nous anime inconsciemment

je sais pas si c'est très clair. mais en gros je dirais que le fantasme pré-existe à la relation au psychologue. par conséquent commencer à avoir l'idée d'aller en consulter un c'est déjà une manière de projeter sur le psy les processus inconscients qu'on a au fond de nous...

c'est comme le gosse. effectivement il existe bien avant sa conception parce que avant même que tu ne te retrouves dans le lit avec ton mec pour tenter de mettre le processus en route, tu en as parler, ou tu l'as envisager, imaginer, fantasmer. toute la question est de savoir :
- est ce que l'enfant commence a exister quand le spermatozoide rencontre l'ovule donc biologiquement ?
- psychiquement donc à partir de 3 mois ou je ne sais plus trop combien ?
- seulement à partir du moment où il a conscience de lui et d'etre un autre, différent des autres donc quelques temps après la naissance ?
- ou bien existe-t-il avant meme sa conception, puisqu'il est déjà existant dans le fantasme des parents ?

donc c'est un peu la meme chose avec le psy. est ce que le transfert existe au bout de plusieurs séances quand la confiance est établie ? dès le premier contact ? ou existe-t-il avant que d'avoir initié l'acte de prendre contact, puisque le fantasme est déjà présent dans l'inconscient...?

mais ce qui importe ce n'est pas le transfert en lui-meme. c'est ce que l'on va en tirer, comment on va pouvoir l'analyser. c'est ca qui va permettre d'avancer...


pour l'idée de toujours changer de psy... je sais pas. j'ai autour de moi un cas qui prouve le contraire. après c'est une approche personnelle et subjective. certaines personnes ont besoin de vraiment sentir une relation de confiance qui puisse s'établir. si dès le départ, tu sens que cette relations de confiance n'est pas possible, inutile de s'évertuer. ca ne peut pas passer avec tout le monde. donc l'idée de changer de psy pour moi ce n'est pas incompatible avec désir de se soigner et de savoir !

Doloris, quand tu refuses d'aller voir un psy sous les prétextes que tu donnes, j'ose m'aventurer à penser que ce n'est qu'une manière de refuser ce transfert par peur de ce que cela va pouvoir mettre en évidence, et surtout par peur éventuellement que cela ne chamboule ta vie, ne remette en cause certaines de tes convictions ?

mais pour aller mieux... ne faut-il pas se sentir démuni jusqu'à ne plus savoir quoi penser pour enfin commencer à reconstruire en tentant de comprendre tout, du commencement jusqu'à aujourdui ?

_________________
" c'est une habitude délétère d'étrangler ceux que l'on préfère... " [RoBERT]

" être psychologue [psychanalyste], c’est simplement ouvrir les yeux sur cette évidence qu’il n’y a rien de plus cafouilleux que la réalité humaine... " [LACAN]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Empty
MessageSujet: Re: Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait.   Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Icon_minitimeMer 25 Nov - 6:37

oulaaaaah, trop d'analyse tue l'analyse, peut être faut il s'ouvrir à autre chose là...

1/ il faut en moyenne 5 psy avant de toruver "le bon"

2/ Inconnu ce "refus du transfert etc." je mettrai un bémol, on peut emettre pas mal d'hypothèses sur le cas de Doloris, mais, Doloris, n'attends tu pas un "recette miracle"? si c'est le cas, je doute qu'il y en ai... il y à bien un panel de psychothérapies très large maias il va te falloir ouvrir ton esprit à autre choses que les théories freudiennes et la littérature et te laisser guider par un professionnel. Attentin je ne dis pas que lire est une mauvaise choses, mais c'est une goutte d'eau dans l'océan, et là je rejoins le point de vu de Iconnu qui parle de subjectivité, d'individu singulier etc, les bouquins et leurs contenu n'est pas extrapolable à chacun d'entre nous.
si je peux me permettre un consei, tu as l'air perdu, et je pens que tu as besoin d'être recadré, et je doute qu'une thérapie analytique t'y aide dans l'ici et maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
chayaboo
Psychonaute d'or
Psychonaute d'or
chayaboo

Féminin
Messages : 133
Age : 42
Lieu : Bordeaux
Niveau d'études : 5 sur l'échelle de richter

Emploi/Passions : Ingénieur informatique / à votre avis...
Humeur : Vagabonde

Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Empty
MessageSujet: Re: Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait.   Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Icon_minitimeMer 25 Nov - 6:53

C'est intéressant. Est ce que le 5° ne correspond pas comme le disait Inconnu au délai de maturation? le temps d'être véritablement prêt à sauter dans le vide.
Ce chiffre, est ce toute spécialités confondu s? et toutes pathologies ?

Quant au reste ces "analyses" sur l'analyse sont purement et subjectivement empiriques. Et puis quand ça marche pour soi on a envie d'y envoyer tout le monde (c'est très pénible j'en conviens). Mais les spécificités de chacun évidemment...

J'ai débuté par une thérapie en "face à face" qui aurait dû être brève pour poursuivre sur une analyse (toujours avec le même analyste). J'avais choisi ma psy au hazard dans l'annuaire et à proximité de mon taf et remboursé par la secu (ou c'est pas beau mais j'étais à l'époque fauché comme les blés). Donc des paramètres tout ce qu'il y a de moins pertinents. Et ça fait 8 ans que ça dure.

Pourquoi une thérapie analytique ne recadrerais t'elle pas ? D'un point de vue scientifique j'entends.
Revenir en haut Aller en bas
doloris
Nouveau Psychonaute
Nouveau Psychonaute
doloris

Masculin
Messages : 15
Age : 105
Lieu : Lorraine
Niveau d'études : Bac + 2


Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Empty
MessageSujet: Re: Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait.   Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Icon_minitimeMer 25 Nov - 8:28

Je ne répondrais pas à tout ce qui m'est suggéré mais tout cela est riche d'échange. Et je ne regrette pas du tout de m'être arrêté un petit peu chez vous. Je pourrais développer sans fin mais ce n'est pas le lieu et vous n'êtes pas ici pour ça mais j'apprécie sincèrement vos prises de positions et votre engagement dans votre écoute et vos remarques et conseils. Pour faire très court je dirais que ce qui me rebute avant tout c'est :

- Le manque de courage et de force (mentale et physique)
- Le fait de penser que c'est tellement compliqué que ça va me demander trop temps (je veux aller mieux tout de suite et maintenant )
- Je craints que celui qui se planque derrière ce malaise pourrait changer assez radicalement au point de faire des malheureux, tout quitter ...
- J'ai perdu confiance en l'autre au point de vouloir être mon propre psy (du pur fantasme je sais bien)

Et oui je me rends bien compte que je m'impose moi même mes limites en trouvant sans cesse des excuses, des prétextes. En empruntant des chemin impraticable. Je trouve toujours un alibi à mon mal-être.

Bon il y aurait tellement de choses encore à mettre sur le tapis (ou le divan ^^) mais je sens au fond de moi et dans ce type d'échange du bon, du positif et depuis quelques jours (semaines, mois années ...) oui l'idée même de pendre mon téléphone et de consulter le CMP de chez moi tourne en boucle et se faire clairement sentir. Pas pour mon fils, pas pour ma femme, pas pour le regard des autres mais pour MOI. Car il n'y plus de temps à perdre c'est trop douloureux et inconfortable, invivable. J'ai besoin d'air.

Quoi qu'on dise, même si il est vrai qu'on est toujours seul face à soi, à ses souffrances, ses profonds problèmes. Même si il est vrai que la solution ne vient que de soi. Une écoute, une parole, une main tendu ... un simple sourire envers l'autre est une aide précieuse. Un encouragement, un accompagnement.

Je vous souhaite une belle journée, ensoleillée à Metz aujourd'hui, ça m'a donné envie d'ouvrir les volets ! Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. 692793
Revenir en haut Aller en bas
doloris
Nouveau Psychonaute
Nouveau Psychonaute
doloris

Masculin
Messages : 15
Age : 105
Lieu : Lorraine
Niveau d'études : Bac + 2


Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Empty
MessageSujet: Re: Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait.   Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Icon_minitimeMer 25 Nov - 8:45

J'ai pris rendez-vous au CMP de chez moi, ce sera pour début décembre. Ça va venir vite et en même temps je trouve ça très long. Je me rend compte que je suis impatient d'y aller. C'est un pas, les autres sont à faire. Depuis que j'ai raccroché je suis tout chamboulé. Mon rythme cardiaque s'est accéléré, mes main sont moites et ma gorge se sert. Je vais me faire un café et lire un peu sur le phénomène du transfert. Voilà ;-)
Revenir en haut Aller en bas
chayaboo
Psychonaute d'or
Psychonaute d'or
chayaboo

Féminin
Messages : 133
Age : 42
Lieu : Bordeaux
Niveau d'études : 5 sur l'échelle de richter

Emploi/Passions : Ingénieur informatique / à votre avis...
Humeur : Vagabonde

Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Empty
MessageSujet: Re: Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait.   Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Icon_minitimeMer 25 Nov - 8:53

Sinon je me disais, vu que j'ai des enfants qui ne dorment pas et que toi non plus.
Y aurais pas moyen de faire affaire ? hum ? hein ? dis ?

ça devient obsessionel ma problématique du manque de sommeil là, toi aussi non ?

Ou alors si tu veux aller au bout de ta dépression, entame des études de psycho, je dirais que y a rien de tel là, moi je sens que je touche le fond. Et l'avantage de cette situation c'est qu'on fini par trouver un appui pour se donner l'impulsion vers la surface.

Bon allé j'déconne, l'humour ça sauve aussi beaucoup non ?

Sinon en vrac là pour te répondre d'expérience à défaut de savoir scientifique quant à ce qui te rebute:

- Le manque de courage et de force (mentale et physique): C'est sans doute le plus gros obsctacle et tout ce que je pourrais dire ne serait que clichés ou paroles sans fond. Ce que tu vis ne peut et ne dois pas être nié.
- Le fait de penser que c'est tellement compliqué que ça va me demander trop temps (je veux aller mieux tout de suite et maintenant ): Bon là t'exagère. Tu ne prend jamais de RDV chez le toubib? le dentiste ? l'urologue je sais pas moi. Tu va pas aux réunions pour ton petit ? Tu vas pas chercher le pain. T'as un emploi du temps de ministre. Faut juste se pointer à l'heure au RDV.
- Je craints que celui qui se planque derrière ce malaise pourrait changer assez radicalement au point de faire des malheureux, tout quitter ...: Non non, vraiment, je n'ai pas changé, on ne change pas. On se rend à soit même et à la vie. On devient qui on doit être et pas cette figure imposée. Et quand bien même tu découvrirais que tes choix son basés sur du vide; rester pour de de mauvaises raisons ne fait-il pas tout autant des malheureux ? Et tout cas, tout ça s'explore tranquillement au sein du cabinet. Tu ne fera rien qui ne vienne de ton propre et véritable désir. ENFIN !

Allé décroche le ce P----n de téléphone. Ca ne tient qu'à ça.

- J'ai perdu confiance en l'autre au point de vouloir être mon propre psy (du pur fantasme je sais bien) : N'importe quoi. Tu serais pas là si ça n'était pas le cas. Par contre, la crainte de la rencontre, de l'intimité et de l'émotion sous-jacente ça; me demande ...
Revenir en haut Aller en bas
chayaboo
Psychonaute d'or
Psychonaute d'or
chayaboo

Féminin
Messages : 133
Age : 42
Lieu : Bordeaux
Niveau d'études : 5 sur l'échelle de richter

Emploi/Passions : Ingénieur informatique / à votre avis...
Humeur : Vagabonde

Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Empty
MessageSujet: Re: Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait.   Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Icon_minitimeMer 25 Nov - 8:58

OUPS nos posts ce sont croisés.

BRAVO !! Merde alors, je t'envirais presque ? Les premières fois tu sais c'est toujours chavirant. Et tu verras si la mayo prend on avance vite. Très vite même.

Donne nous des news.

Allé je change de casquette, faut que je réunione.
Revenir en haut Aller en bas
doloris
Nouveau Psychonaute
Nouveau Psychonaute
doloris

Masculin
Messages : 15
Age : 105
Lieu : Lorraine
Niveau d'études : Bac + 2


Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Empty
MessageSujet: Re: Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait.   Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Icon_minitimeMer 25 Nov - 9:16

Je l'ai décroché ce putain de téléphone, au moment ou sans doute tu écrivais ce post, regarde le message juste au-dessus du tiens ;)

Garde d'enfant la nuit .... je crois que le mien me suffit ^^ Et oui l'humour et bon pour la santé. Même si j'y suis un peu moins sensible en ce moment je suis preneur. Je vais consulter un rigologue ensuite mdr

Dentiste, toubib, urologue, aller chercher le pain .... franchement, ben non je ne prends plus soins de moi, ne sors quasiment plus voir je passe mes journées en sautant du canapé au PC sans ouvrir les volets et en sautant souvent le repas de midi. Je n'ai plus du tout de vie extérieure sinon par voie numérique et parfois il m'arrive de ne pas me doucher de la journée ... Beurk ! Mon entreprise prend aussi une sacrée claque. Sans réaction dans 1 an ou 2 je suis dans les rues de Metz, sous les ponts faisant la manche. Je sais que ça fait très cliché mais c'est ainsi d'où pour moi le besoin vital que ça change. Je sais à quel point la somatisation dans un tel état de repli peut-être dangereuse et j'ai un sursaut de vie. C'est l'instinct de survie qui me fait réagir depuis peu, d'abord pour moi ensuite qui m'aime me suive. J'ai pleine conscience de ma situation.

Des études de psychologie c'est pas infaisable, j'y ai souvent pensé. Le curieux et le brisé que je suis y trouverais sont compte et y prendrais beaucoup de plaisir.

Bonne réunion Smile
Revenir en haut Aller en bas
inconnu
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR
inconnu

Masculin
Messages : 1477
Age : 32
Lieu : Angers, Pays de la Loire
Niveau d'études : Doctorat psychologie sociale Angers


Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Empty
MessageSujet: Re: Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait.   Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Icon_minitimeMer 25 Nov - 9:44

Citation :
Inconnu ce "refus du transfert etc." je mettrai un bémol, on peut emettre pas mal d'hypothèses sur le cas de Doloris

par refus de transfert, je fais référence à une peur intime/ j'oserais presque "innée" de ce que ce transfert va pouvoir lui permettre de mettre en évidence, et de se retrouver face à une vérité de soi qu'on se sera efforcé de cacher, refouler, pendant des années. effectivement ce n'est qu'une hypothèse... mais quand même... je crois que c'est un souci majeur dans la consultation psy/patient et cette appréhension de ce que l'autre va nous faire vivre est une problématique latente qu'on ne peut nier...


Citation :
tu as l'air perdu, et je pens que tu as besoin d'être recadré, et je doute qu'une thérapie analytique t'y aide dans l'ici et maintenant.

totalement d'accord sur le fait d'avoir l'air perdu. mais effectivement, est ce que justement la thérapie avec un analyste ne serait pas le meilleur moyen d'etre recadré ? sinon comment ?
et d'autre part... effectivement, la thérapie analytique ne va pas l'aider dans l'ici et le maintenant. mais une thérapie analytique n'aide jamais dans l'ici et le maintenant. et quand on le croit, ce n'est du qu'à une euphorie passagère due à la libération de certaines choses, parce qu'on a réussi à dire ce qu'on n'avait pas pu/su dire jusque là. mais le dire, ce n'est qu'une partie du chemin, en fait ce n'est que la méthode. ca n'est en rien une rémission... le dire ca ne veut pas dire comprendre.
donc effectivement ca ne l'aidera pas dans l'ici et maintenant mais en meme temps une thérapie... c'est long et tout le monde le sait ! donc soit on est pret à s'y engager. soit on ne l'est pas.


Citation :
- Le manque de courage et de force (mentale et physique)
- Le fait de penser que c'est tellement compliqué que ça va me demander trop temps (je veux aller mieux tout de suite et maintenant )
- Je craints que celui qui se planque derrière ce malaise pourrait changer assez radicalement au point de faire des malheureux, tout quitter ...
- J'ai perdu confiance en l'autre au point de vouloir être mon propre psy (du pur fantasme je sais bien)

Et oui je me rends bien compte que je m'impose moi même mes limites en trouvant sans cesse des excuses, des prétextes. En empruntant des chemin impraticable. Je trouve toujours un alibi à mon mal-être.

donc, je suis désolé, mais j'y reviens parce que ca me semble essentiel dans ce que tu dis... ce que peux te couter la consultation semble douloureux (en force, en temps et en changement).

a voir ce que tu veux vraiment. avoir donné ce coup de téléphone ce n'est que l'impulsion. maintenant reste à tenir le cap.

_________________
" c'est une habitude délétère d'étrangler ceux que l'on préfère... " [RoBERT]

" être psychologue [psychanalyste], c’est simplement ouvrir les yeux sur cette évidence qu’il n’y a rien de plus cafouilleux que la réalité humaine... " [LACAN]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Empty
MessageSujet: Re: Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait.   Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Icon_minitimeMer 25 Nov - 10:06

et bien , ce cela n'engage que moin je ne suis pas contre la thérapie analytique, après tout pourquoi pas, mais je pense que certaine personne et surtout la quant je lis que Doloris est "effrayé" par le coût temporel, ne croit pas toujours en ses capacités interne à entreprendre un tel travail, qu'il n'est pas dissicialble d'ntretprendre une thépratie plus éducative, plus d'orientatin cognitiviste voire comportementale our justement travailler sur l'affirmatin de soi, et c'est là qu'interviens mon si dérangeant terme de "recadrement". Loin de moi l'idée d'avoir ici un débat idéologique stérile... j'exprime simplement un point de vue, qui n'est tout de même pas basé sur "rien", il existe une dynamique entre les différentes approche et je pense que cela est certainement pertienent à prendre en compte dans le cas de notre ami Doloris. Demarrer une thérapie brève, serai je le pense une solution pertinente.

Smile
Revenir en haut Aller en bas
inconnu
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR
inconnu

Masculin
Messages : 1477
Age : 32
Lieu : Angers, Pays de la Loire
Niveau d'études : Doctorat psychologie sociale Angers


Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Empty
MessageSujet: Re: Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait.   Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Icon_minitimeMer 25 Nov - 10:36

on ne dit pas que la thérapie analytique est la seule solution.
bien au contraire.
depuis le départ, le questionnement c'est de savoir si Doloris est pret ou non à s'engager dans une thérapie analytique. on ne donne aucune figure imposée.

cela dit effectivement, on ne peut pas être pret à une thérapie analytique, et je pense à n'importe quelle type de thérapie dès lors qu'on n'est pas au clair avec ce que l'on veut.
et la question est là !

ensuite on est tous en psycho, et on peut faire la part des choses. je crois qu'aucun de nous n'est aux prises d'une quelconque idéologie (en tout cas je l'espère!!) et débattre, c'est proposer différents points de vue ! ce n'est en rien stérile ! on est là pour ca Smile
l'idée d'une thérapie cognitiviste pour travailler sur l'affirmation de soi, pourquoi pas. ca peut etre intéressant mais est ce que ca peut vraiment changer la peur de se voir changer radicalement?

Doloris, tu as eu un diagnostic de dépression posé par quelqu'un ?

_________________
" c'est une habitude délétère d'étrangler ceux que l'on préfère... " [RoBERT]

" être psychologue [psychanalyste], c’est simplement ouvrir les yeux sur cette évidence qu’il n’y a rien de plus cafouilleux que la réalité humaine... " [LACAN]
Revenir en haut Aller en bas
doloris
Nouveau Psychonaute
Nouveau Psychonaute
doloris

Masculin
Messages : 15
Age : 105
Lieu : Lorraine
Niveau d'études : Bac + 2


Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Empty
MessageSujet: Re: Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait.   Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Icon_minitimeMer 25 Nov - 10:43

Oui inconnu, décrocher le téléphone, même au bout de tant d'années n'est qu'une impulsion, l'amorce d'une prise de conscience possible. Je me demande ce qu'il reste à eux qui ne tiennent pas le cap, ceux qui comprennent et n'arrive en rien à faire changer les choses. C'est aussi une possibilité, un résultat éventuel, une de mes peur. L'échec, l'abandon, l'arrêt du processus pour quelque raison que ce soit.

Que reste-t-il à ces pauvres bougres qui s'éteignent jour après jour, parfaitement lucides sur leur propre incapacité à réagir, à vivre de manière un peu plus équilibré. A se soigner, à aller mieux. En observant un peu autour de nous on rencontre ces gens brisés, alcooliques, fumeurs de joint, shootés au médicaments ou autre .... en fuite. (et ce n'est en rien un jugement négatif, j'ai fumé des joints plusieurs années jeunes, par erreur, par errance, par solitude, par manque d'expérience, en souffrance)

Doit-on un moment donné se dire que l'on fait partie d'une catégorie de gens conscient et incapable profondément, génétiquement. Le seul remède est-il l'herbe et la bouteille ou bien le suicide (bien que l'herbe et la bouteille soient aussi pour moi un suicide). Se résigner est-il un signe d'intelligence ?

En ce qui me concerne ces alternatives sont inenvisageable. Personne ne doit se contraindre à penser qu'il ne pourra jamais trouver une certaine stabilité. En tout cas un peu de bien être. Si je devais en faire le constat je ne pense pas supporter d'avantage. Vivre aussi bancale ne sert à rien et nuit à tous. C'est absolument laid. Inhumain et inacceptable. Chacun mérite de sourir un peu.

Donc oui après ce coup de téléphone, beaucoup de travail reste à accomplir et c'est loin d'être évident puisque ce mal-être épuise mes batteries depuis ma pré-adolescence, l'âge ou j'ai commencé à affirmé mes idées, à m'opposer etc ... j'aimerais placer mon énergie ailleurs mais je n'ai finalement pas d'autre choix. Pas de faux espoir donc pour ce rendez-vous et cette possible analyse mais j'ai tout de même très envie d'avoir un semblant de vie. Que je n'ai plus au point qu'il y a urgence à réagir. Ce que je fais et j'en suis fier. C'est ce qu'il y a au plus profond de moi qui m'y pousse mon instinct couplé à ma petite intelligence humaine.

Quand au type d'orientation que peut prendre mon suivi thérapeutique je ne peux en rien agir dessus n'ayant ni les connaissances ni l'expérience requise. Et ce n'est pas à moi de choisir j'espère simplement rencontrer plusieurs propositions et surtout que le professionnel m'explique pourquoi il me propose tel ou tel suivi, telle méthode. Là je prend de la distance sur tout ce qui peut se dire et se raconter ici et là. Il y a beaucoup de théorie et cela s'applique au cas par cas après quand même un examen un peu plus poussé que quelques messages à cœur ouvert sur ce forum. Je ne m'emballerait pas à ce sujet méthodologique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Empty
MessageSujet: Re: Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait.   Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Icon_minitimeMer 25 Nov - 10:45

je pense oui, Inconnu, que la thérapie cognitive peut apporter beaucoup dans la mise en place de comportements adéquates notamment l'investissement dans une thérapie et en premier lieu faire prendre sens à la dépression (si tant est qu'lele soit diagnostiquée come tu le soulignes) et jouer de la motivation à entreprendre du relatin de soins etc etc. je pense que ce n'est pas négligeable, mais cela n'engage que moi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Empty
MessageSujet: Re: Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait.   Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Icon_minitimeMer 25 Nov - 10:46

et je rajouterai Doloir spquique nos messages se sont croisés, que tu as tout à fait le droit et qu'il est meêm important de demander l'orientatin théorique de ton thérapeutes au 1er rdv.
Revenir en haut Aller en bas
inconnu
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR
inconnu

Masculin
Messages : 1477
Age : 32
Lieu : Angers, Pays de la Loire
Niveau d'études : Doctorat psychologie sociale Angers


Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Empty
MessageSujet: Re: Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait.   Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Icon_minitimeMer 25 Nov - 10:58

Citation :
et je rajouterai Doloir spquique nos messages se sont croisés, que tu as tout à fait le droit et qu'il est meêm important de demander l'orientatin théorique de ton thérapeutes au 1er rdv.

+1+1+1 : oui oui oui doloris, meme si tu ne sais pas forcément ce que cela signifie, tu peux lui demander ce que cela veut dire et ce que vous allez etre mener à faire durant la thérapie que lui te proposera.

ensuite si j'ai souligné le diagnostic de la dépression, c'est que j'ai un truc qui me titille. et je pense qu'en réalité, ca peut modifier beaucoup de chose sur l'orientation de la thérapie.

penses tu par exemple que dans le cas d'une PMD on puisse envisager une analyse cognitiviste ou comportementale ? (enfin je dis ca, parce que vraiment je me pose la question.....)

_________________
" c'est une habitude délétère d'étrangler ceux que l'on préfère... " [RoBERT]

" être psychologue [psychanalyste], c’est simplement ouvrir les yeux sur cette évidence qu’il n’y a rien de plus cafouilleux que la réalité humaine... " [LACAN]
Revenir en haut Aller en bas
doloris
Nouveau Psychonaute
Nouveau Psychonaute
doloris

Masculin
Messages : 15
Age : 105
Lieu : Lorraine
Niveau d'études : Bac + 2


Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Empty
MessageSujet: Re: Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait.   Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Icon_minitimeMer 25 Nov - 11:09

inconnu a écrit:


Doloris, tu as eu un diagnostic de dépression posé par quelqu'un ?

Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. 122109 Je vais me faire taper : Oui par moi.

Mais je suis disposé à recevoir un autre diagnostique. Névrose ou autres ... mes humeurs sont très changeantes je pense parfois à la bi-polarité mais je compte sur un professionnel pour mettre les bons mots sur les bons maux. Mon généraliste m'a dit en 5 min il y a quelques années déprime passagère ou saisonnière je ne sais plus exactement (bien que je lui ai précisé que j'étais mal depuis longtemps et tout le temps), et m'a prescris un support médicamenteux (Seroplex 10mg pour info). Je lui ai expliqué que je ne dormais plus, que je ne travaillais plus depuis très longtemps que j'étais desociabilisé, que je ne sortais plus, ne voyais plus mes amis et que mon couple était en danger etc. Voilà pourquoi je cherche à rencontrer des spécialistes en ce moment et aussi parce que je sens que c'est vital. Ceci-dit à l'époque je me suis contenté de ce diagnostique et je m'en suis rassuré. J'aurais aussi pu insisté sur le mal-être. Ce que je n'ai pas fait je ne juge pas le diagnostique de mon généraliste. Je ne souhaitais sans doute pas aller plus loin à ce moment là. Vous savez tous ici que le processus met parfois très longtemps à se mettre en place, avant qu'enfin on finisse par décrocher le combiné et contacter un CMP pour un rendez-vous. S'en était sans doute les prémisses.

Et je me répète au risque de paraître démago mais merci beaucoup de prendre sur votre temps à vous pour écrire ici. C'est humainement très nourrissant et vraiment positif. Je ne voudrais pas que ça prenne le pas sur vos priorités et encore moins sur vos études. Ou vos occupations.

Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. 996848 PMD ça veut dire quoi SVP ? (Psychanalyse pour les Mous et les Débiles ? humour ...)

Je fini par me demander si ce topic ne devrait pas être déplacé, je passe sans cesse devant les nouveaux qui font leur salutation c'est pas sympa. Avis à la modération.
Revenir en haut Aller en bas
doloris
Nouveau Psychonaute
Nouveau Psychonaute
doloris

Masculin
Messages : 15
Age : 105
Lieu : Lorraine
Niveau d'études : Bac + 2


Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Empty
MessageSujet: Re: Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait.   Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Icon_minitimeMer 25 Nov - 11:17

Psychoses Maniaco Dépressives j'ai trouvé, j'envisage cette possibilité. Reste à attendre la consultation à présent. C'est quoi le truc qui te titille Inconnu ?


Dernière édition par doloris le Mer 25 Nov - 11:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
inconnu
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR
inconnu

Masculin
Messages : 1477
Age : 32
Lieu : Angers, Pays de la Loire
Niveau d'études : Doctorat psychologie sociale Angers


Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Empty
MessageSujet: Re: Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait.   Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Icon_minitimeMer 25 Nov - 11:20

lol hé bien justement quand tu parles de bipolarité...

PMD = psychose maniaco dépressive qui porte très mal son nom puisqu'une dépression n'est pas une psychose en soi. enfin bref c'est un autre débat. mais donc effectivement, change de généraliste. va voir quelqu'un d'autre. un diagnostic n'est pas toujours suffisant. et dans ton cas, justement je ne suis pas sur que ce ne soit qu'une dépression...
mais attention je ne fais aucun diagnostic. je ne te connais pas. je ne me réfère qu'à des mots lus sur un blog ! je dis seulement que ton "auto-diagnostic" est effectivement peut etre un peu précoce.
et ne s'improvise pas ni médecin ni psychologue qui veut... (en fait personne!!)

donc va voir un autre médecin, pour eventuellement avoir un vrai diagnostic ! et si tu n'es pas satisfait, va en voir un autre. et encore un autre. tu verras les informations qui se recouperont.

demande lui éventuellement un traitement pour essayer de diminuer les idées noires ou ce qui peut te gener au quotidien. mais sache que ca ne peut en rien se substituer a une thérapie (quelle qu'elle soit !!)
le medoc ne fait que supprimer un symptome pour que tu vives "mieux" le quotidien. mais ca ne supprime pas le problème latent.

_________________
" c'est une habitude délétère d'étrangler ceux que l'on préfère... " [RoBERT]

" être psychologue [psychanalyste], c’est simplement ouvrir les yeux sur cette évidence qu’il n’y a rien de plus cafouilleux que la réalité humaine... " [LACAN]
Revenir en haut Aller en bas
inconnu
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR
inconnu

Masculin
Messages : 1477
Age : 32
Lieu : Angers, Pays de la Loire
Niveau d'études : Doctorat psychologie sociale Angers


Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Empty
MessageSujet: Re: Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait.   Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Icon_minitimeMer 25 Nov - 11:25

ne t'inquiète pas ! tu passes devant parce que ton post est actualisé parce que quelqu'un y a répondu !
rien d'anormal jusque là !
le déplacer ne changera pas le fait qu'il passera avant les autres dans le petit encadré Smile

nos posts se sont croisés...
je ne te dis pas d'envisager quoi que ce soit. j'étais super hésitant à en parler, justement parce que je ne voulais pas influencer quoi que ce soit.

ce qui se dit ici n'a aucune valeur si ce n'est une valeur informative. mais rien de plus. il n'y a rien a prendre en note.
JE TE RAPPELLE QUE NOUS NE SOMMES NI MEDECIN NI PSYCHOLOGUE

on ne pose aucun diagnostic ! et c'est au médecin que tu vas aller voir de le faire, ou au psychologue que tu iras voir début décembre.
donc ne t'arrete pas à ce que l'on dit nous !!

_________________
" c'est une habitude délétère d'étrangler ceux que l'on préfère... " [RoBERT]

" être psychologue [psychanalyste], c’est simplement ouvrir les yeux sur cette évidence qu’il n’y a rien de plus cafouilleux que la réalité humaine... " [LACAN]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Empty
MessageSujet: Re: Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait.   Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Icon_minitimeMer 25 Nov - 11:29

alors déjà la maniaco dépressin n'est plus une psychose depuis les années 60 ^^ mais ca bref ( les vieileries de la psychalanyse hein

et oui, je pense que les TCC not leur efficacité sur les TBH trouble bipolaire de l'humeur. Marlgé tout, ce trouble DOIT être prit en charge par la pharcaothérapie par alliance a la psychothérapie.

mais par pitié, pas d'auto diagnostic ........ voilà un point négatif de la littérature abondante en libre service
Revenir en haut Aller en bas
doloris
Nouveau Psychonaute
Nouveau Psychonaute
doloris

Masculin
Messages : 15
Age : 105
Lieu : Lorraine
Niveau d'études : Bac + 2


Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Empty
MessageSujet: Re: Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait.   Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Icon_minitimeMer 25 Nov - 11:31

Oui Inconnu tu vois je te suis et comprends ton approche sur l'éventualité de PMD en parlant de par ex. de bi-polarité. Enfin ce qui est certain c'est que je ne pourrait plus m'en sortir seul. Et que avancer il faut identifier la maladie. Ensuite alors on la traitera. J'attends mon RDV avec le CMP avec hâte.

J'envisage une PMD aussi car je contiens tout ce mal-être depuis très longtemps et qu'il est possible à présent que les dégats soit différents d'une "simple" dépression. J'espère faire une bonne rencontre au CMP. Je ne prends plus d'anti-dep depuis longtemps et ne l'ai pris que 3 semaines. Je sais que ce n'est qu'une bulle chimique qui trompe la perception que j'ai de mon malaise. Pour moi c'est un leur, peut-être parfois indispensable. Encore merci Smile

Je reçois ta mise en garde comme telle et ces questions là je me les poses depuis pas mal de temps. J'ai encore le recul nécessaire pour faire la part des choses. Et oui j'attends l'entrevue avec un professionnel pour commencer à structurer un peu ce que me pourrit la vie. Mais tu as raison il faut être prudent avec les personnes fragiles, surtout sur internet qui est très restrictif pour appréhender l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Empty
MessageSujet: Re: Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait.   Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait.
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bonjour je suis Doloris, dépressif insatisfait.
» Bonjour, je suis une nouvelle recrue...
» Bonjour , je suis Nola...
» Bonjour je suis de sept-iles
» Bonjour, je suis Belline ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des étudiants en psychologie :: NEWS :: NOUVEAUX MEMBRES-
Sauter vers: